Taken 3

Synopsis

L’ex-agent spécial Bryan Mills voit son retour à une vie tranquille bouleversé lorsqu’il est accusé à tort du meurtre de son ex-femme, chez lui, à Los Angeles. En fuite et traqué par l’inspecteur Dotzler, Mills va devoir employer ses compétences particulières une dernière fois pour trouver le véritable coupable, prouver son innocence et protéger la seule personne qui compte désormais pour lui – sa fille.

Critiques

Dans un (supposé) ultime épisode fidèle au style de la saga : l’action mène toujours le jeu et Liam Neeson parvient encore à rendre vraisemblable l’invraisemblable. "Taken 3" ne décevra pas ses fans.

Metro

Extrait

Entretien

Quelles étaient vos conditions pour rempiler ?

Qu’Olivier Mégaton réalise. Avec lui, même s’il y a trois ou quatre caméras qui tournent, les acteurs et l’histoire restent au centre de tout. Il s’investit autant dans les scènes dramatiques que les séquences d’action. Seul Steven Spielberg m’avait donné cette impression avant lui.


J’imagine qu’il fallait aussi du neuf dans l’histoire pour vous décider ?

Et il y en a : personne n’est enlevé cette fois... enfin si, mais définitivement ! Brian qui est suspecté du meurtre, devient une proie, un fugitif, et trouve un véritable alter ego en la personne du flic qui le traque. La seule présence de Forest (Whitaker) au casting est un gage de qualité : depuis Le Fugitif avec Harrison Ford et Tommy Lee Jones, je n’avais pas vu un tel équilibre entre la proie et le chasseur dans un film du genre.


A 62 ans, craignez-vous le tournage des scènes d’action ?

Je commence à être rodé et j’ai le même entraîneur, Mark Vanselow, depuis des années. Nous avons fait seize films ensemble : c’est mon pote et il sait ce que je peux faire ou non. D’ailleurs, je ne fais pas mes propres cascades parce que c’est trop dangereux et que je ne veux pas piquer le boulot des professionnels. En revanche, j’aime le combat. Je ne suis pas Jackie Chan mais j’essaie d’être le plus crédible et dynamique possible.


Comment expliquez-vous le succès de Taken ?

En 2008, quand le premier est sorti, le monde était sens dessus dessous avec la crise économique. Nous avions été dupés par les banques et nos dirigeants et nous étions impuissants. Et là, arrive au ciné ce mec qui prend le taureau par les cornes pour se venger de ses ennemis. Le public a fait le transfert : ils étaient tous à fond derrière lui.


Si vous ne deviez retenir qu’un film dans votre carrière, lequel serait-ce ?

Je ne veux pas faire de classement mais La Liste de Schindler a été un tournant. Parce que j’ai rencontré Steven Spielberg et que, 21 ans après, je suis encore comme un gamin quand je le vois. Parce que je suis incroyablement fier de ce film. Parce que Ralph Fiennes est toujours l’un de mes meilleurs amis. Et parce qu’à cette époque, je suis aussi tombé amoureux de mon épouse qui n’est plus là aujourd’hui.


En parlant de grandes rencontres, vous avez de nouveau tourné avec Martin Scorsese dans Silence ?

C’est un film violent, torturé, intense. Je joue le mentor de deux jeunes jésuites persécutés dans le Japon du 17e siècle (Adam Driver et Andrew Garfield). C’est un rôle assez court mais même pour une journée, avec Marty, j’aurais accepté.


Et y aura-t-il un Taken 4 ?

Celui-ci a tout d’une conclusion, non ?


Par MetroNews.fr

A l'ancienne

Taken 3 a été tourné en 35mm. A l'ère du numérique, il est rare de trouver des films encore tournés sur pellicules. Olivier Megaton justifie ce choix par la qualité de l'image qui en ressort.

Newsletter

Recevez la programmation du cinéma chaque lundi ainsi que des informations sur nos événements.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Cinéma Le Vagabond

3 Bis Bd de la république

10200 Bar sur Aube

Tél : 03.25.27.99.30

Tél : 09.66.97.99.30


Re-programmé la semaine du 09 aout

Jusqu'au 22 août

Jusqu'au 22 août

Jusqu'au 22 août

Jusqu'au 22 août