Les hommes! De quoi parlent-ils?

Synopsis

Le portrait de huit quadragénaires dépassés et déconcertés par leur vie. Incapables d'exprimer leurs émotions, ils se retrouvent projetés dans des situations à la fois comiques et pathétiques, révélant leur conflit majeur : la crise d'identité masculine. Entre déprime, séduction, amour, infidélité et solitude, une radiographie de la vie amoureuse des hommes d'aujourd'hui qui dépeint sans concession leurs faiblesses et leur quête d'une nouvelle identité.

Dossier de Presse

Dossier de presse
Un livret très complet avec un long entretien du réalisateur, ainsi que des précisions sur le casting.
LES HOMMES DE QUOI PARLENT ILS.DP.pdf
Document Adobe Acrobat 338.5 KB

Critiques

Le point de vue des cinémas Utopia ou pourquoi le titre original est "Una pistola en cada mano" (un pistolet dans chaque main)

C'est le portrait généreux, sensible, amusé d'une poignée de charmants quadragénaires (il y a un quinqua dans le lot, on ne le dénoncera pas), tour-à-tour séducteurs, paumés, émouvants, drôles… Cela commence par la rencontre de deux d'entre eux au bas d'un escalier… L'un s'abrite de la pluie, l'autre a les yeux qui pleuvent sous ses cils ténébreux en sortant de chez la psy. C'est comme si cette eau qui coule, à grand peine retenue, les libérait d'un fard social, d'un paraître ancestral. Au lieu d'échanger du réchauffé, les banalités habituelles qu'on sert à ceux que l'on avait perdus de vue, les voilà qui attaquent dans le lourd, dans le profond, les trucs perso que l'usage social les incite à ne pas dévoiler. Et loin d'être indécent c'est libératoire, jubilatoire, ça les délivre du poids des secrets enfouis, des faiblesses cachées. On plonge dans leurs doutes, dans leur intimité…

 

Mais pas trop. Avant que viennent l'insistance ou la lourdeur se fait entendre la petite ritournelle, presque une musique de western-spaghetti, décalée, taquine comme la destinée. Elle est le refrain qui vous fait passer d'un couplet à l'autre, elle reviendra régulièrement au fil du film, indiquant la transition entre les différentes histoires qui le composent. Cinq petites comédies douces-amères, avec des hommes dans tous leurs états, avec des femmes aussi ! Qui se dressent, la tête haute, savent qui elles sont, n'ont pas besoin de le revendiquer. Elles on cessé de courir après le prince charmant, attendent plutôt qu'il grimpe à leur hauteur. Ça se voit dans leurs gestes, dans le calme de leurs sourires, dans leur humour tendre qui fuse, dans leur capacité d'empathie, leur manière généreuse d'aborder la vie.

Face à elles, il y a le barbu malhabile qui aimerait bien reconquérir son ex. Ou encore celui qui soudainement drague sa collègue de bureau jusque-là ignorée. Celui qui trompe, celui qui est trompé… Tous pas bien à l'aise dans l'expression des sentiments, enclins à se voiler la face, mal armés face au miroir virtuel qui leur renvoie un reflet flou d'eux-mêmes, comme s'ils n'étaient pas bien finis, encore en gestation. D'ailleurs aucun n'a de nom, comme en attente d'être (re)baptisé. Homo sapiens sapiens moderne en quête d'une nouvelle identité, d'un nouveau rôle, d'une redéfinition de la masculinité. Une course contre la montre pour se trouver avant de disparaître, enseveli sous les ans passés. Un déroutant combat sans ennemi. Les femmes, du moins, avaient le leur, aussi violent fut-il, contre lequel se construire : le machisme, la domination masculine… C'était le bon temps, l'âge d'or des cowboys où il suffisait, pour prouver sa virilité, de sortir dans la rue « un pistolet dans chaque main » (traduction littérale du titre espagnol du film).

 

Voilà, si avec une aussi brillante distribution vous ne vous doutez pas que c'est un film choral… Plus encore, c'est un film puzzle qui, une fois reconstitué, vous offre une image très crédible de l'homme mûr contemporain. Dépassé, largué, fatigué, couillon… mais qui commence à s'en apercevoir. Un film plein d'espoir, donc.

 

Newsletter

Recevez la programmation du cinéma chaque lundi ainsi que des informations sur nos événements.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Cinéma Le Vagabond

3 Bis Bd de la république

10200 Bar sur Aube

Tél : 03.25.27.99.30

Tél : 09.66.97.99.30


Re-programmé la semaine du 09 aout

Jusqu'au 22 août

Jusqu'au 22 août

Jusqu'au 22 août

Jusqu'au 22 août