Arietty

le petit monde des chapardeurs

Synopsis

Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d'une vieille maison perdue au coeur d'un immense jardin, la minuscule Arrietty vit en secret avec sa famille. Ce sont des chapardeurs. Arrietty connaît les règles : on n'emprunte que ce dont on a besoin, en tellement petite quantité que les habitants de la maison ne s'en aperçoivent pas. Plus important encore, on se méfie du chat, des rats, et interdiction absolue d'être vus par les humains, sous peine d'être obligés de déménager et de perdre cet univers.

Critique

Comment traquer le morceau de sucre ? D'abord, s'équiper : lampe, crochets, corde, piolets. Puis, à la nuit tombée, se glisser discrètement dans la cuisine. Descendre en rappel la falaise du vaisselier. Courir jusqu'à la table, et grimper, grimper, pieds et mains collés à l'à-pic par du Scotch, jusqu'au sucrier géant... La jeune Arrietty et ses parents - famille minuscule et débrouillarde - vivent en secret d'« emprunts » et de récup chez leurs semblables en tout, sauf en taille : les humains... A côté de ces gracieux Tom Pouce, qui ont fait leur chez-eux douillet et coquet sous le plancher d'une maison campagnarde, Arthur, ses Minimoys et sa « fantasy » de pacotille peuvent aller se rhabiller.


Nulle autre magie, ici, que la différence d'échelle entre les êtres et les objets. Quand Arrietty, par exemple, pénètre dans une « vraie » maison de poupée délicieusement rococo, son émerveillement est communicatif. Tout est dans le détail : énormes gouttes d'eau dans un mini-évier, feuille parapluie et pince à linge dans les cheveux roux de l'héroïne.


Hayao Miyazaki, qui signe le scénario et supervise le projet, rêvait depuis longtemps d'adapter The Borrowers, roman anglais pour enfants de Mary Norton. Il en a confié la réalisation à l'un de ses collaborateurs du Studio Ghibli, mais on retrouve tout son univers dans cette d'histoire de gentils « parasites ». Ils sont devenus de lointains cousins de la farouche Princesse Mononoké ou du débonnaire Totoro, les représentants d'un monde enchanté en voie de disparition. Bien sûr, avec Miyazaki, le conte ne reste pas entre quatre murs. Il s'ouvre tout grand sur un jardin bruissant, une nature radieuse, luxuriante, à la beauté presque sacrée, pinceaux et pastels, dieu Oxygène et fée Chlorophylle.

12 janvier 2011

Les personnages

Arrietty


Arrietty est une jeune fille de 14 ans, active, forte et curieuse. Cependant, elle est aussi rongée par la solitude, puisque sans ami et seulement entourée de son père et de sa mère. D'ailleurs, ni elle ni ses parents ne savent s'ils ne sont pas les derniers représentants de leur espèce.


Arrietty et sa famille, mais aussi les chapardeurs en général, ne sont pas des créatures magiques. Elles sont fragiles et leur existence est basée sur la survie, en chapardant aux humains ce dont ils ont besoin et ce qui leur est vital. Cette fragilité leur confère une volonté de vivre ou plutôt de survivre. C'est pour cela que la règle numéro un de leur espèce est de ne jamais se faire voir des humains. Cependant, pour rompre son isolement, la fillette enfreint la règle et se lie d'amitié avec un humain, ce qui mettra en danger toute sa famille et l'obligera à s'exiler.


Shô


Shô est un garçon de 12 ans, chétif, malade et fragile. Par une journée d'été 2010, il arrive dans la maison de sa grand-mère maternelle afin de se reposer quelques jours avant une lourde opération du cœur. Affaibli par sa maladie, ce n'est pas un personnage qui se définit dans l'action, même quand il se décide à aider Arrietty. Son intelligence est sa meilleure arme.


Shô est un personnage masculin qui change fortement de ceux auxquels nous ont habitué les films du studio Ghibli. Il est plus effacé, mais romantique pour Arrietty. Arrietty chaparde pour sa survie et Shô essaie de combattre sa maladie, les deux êtres, à travers ce combat commun pour la vie, se rapprochent et nouent un lien très fort.


Les autres personnages

Pod

Homily

Haru

Spiller

Sadako


Source : http://www.buta-connection.net/
découvrez des analyses du film, ... sur ce même site

Newsletter

Recevez la programmation du cinéma chaque lundi ainsi que des informations sur nos événements.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Cinéma Le Vagabond

3 Bis Bd de la république

10200 Bar sur Aube

Tél : 03.25.27.99.30


A partir du 18/10

A partir du 25/10

Avant Première

Mardi 24 nov. à 20h45 en 3D