50 nuances de Grey

Synopsis

Anastasia Steele, timide étudiante sur le point d'être diplômée de la fac, rencontre le jeune homme d'affaires milliardaire Christian Grey. Irrésistiblement attirée par lui, elle se verra rapidement devenir sa... soumise. L'adaptation ciné de la romance érotique de E. L. James.

Critiques

«Cinquante nuances de Grey» : sexe, humour et cravache 

 

Nous avons pu voir en avant-première à New York l'adaptation du best-seller mondial. Verdict : le film, très sexy, s'avère plus drôle et plus enlevé que le roman.

 

Une scène de « Cinquante Nuances de Grey » résume toute la différence entre la romance sadomaso de E.L. James vendue à 100 millions d'exemplaires et son adaptation qui sort aujourd'hui. Après avoir couché pour la première fois avec le riche play-boy Christian Grey -- qui va ensuite l'initier au sexe sadomaso —, la jeune étudiante Anastasia Steele se réveille en pleine nuit et entend de la musique.

Dans le livre, elle découvre alors le milliardaire en train de jouer au piano, et se pâme d'admiration devant ses talents de musicien... Dans le film, Christian s'interrompt, la soulève par les fesses et la pénètre debout subitement, provoquant un sourire interloqué de la demoiselle...

On n'est donc pas là pour vivre une romance sirupeuse mais pour s'envoyer en l'air. Car la plus grande surprise, pour les journalistes et les fans conviés vendredi soir à New York à l'une des toutes premières projections du film, est venue du ton léger du film.

Si on sourit souvent, quand on ne rit pas franchement, durant les deux heures de « Cinquante Nuances de Grey », c'est parce que sa réalisatrice, Sam Taylor-Johnson, a gommé tous les aspects à l'eau de rose du roman. Ainsi, elle transforme le personnage de godiche d'Anastasia Steele en jeune femme au caractère bien trempé, volontaire et pourvue d'un solide sens de l'humour. Adieu la vierge effarouchée qui, dans le roman, nous accablait d'interminables monologues. A l'écran, elle va finir par envoyer promener Christian Grey lorsqu'il désire aller encore plus loin dans le sexe sadomaso.

Mais que les adoratrices du livre se rassurent : elles vont retrouver dans le film tout l'esprit du roman. Le déroulé demeure le même, tout comme les scènes les plus marquantes ponctuées, lors de la projection festive de vendredi soir, de cris et hurlements des fans. Le roman était réputé inadaptable à cause de ses nombreuses parties de jambes en l'air SM. Le film n'a pas aseptisé l'histoire pour autant. Il comporte plus de vingt minutes de scènes de sexe. Du jamais-vu pour un film hollywoodien de cette ampleur. Pas de pénétrations mais beaucoup de nudité, de la jouissance et même de la douleur quand Christian s'emploie à cravacher sa partenaire.

Mais avant cela, le sexe est beau et excitant : grosse ambiance à prévoir durant les séances déjà prises d'assaut — 2,5 millions de réservations dans le monde, dont plus de 200 000 chez nous, un record , notamment lors de ces soirées spéciales filles prévues en France les 11 et 13 février pour la Saint-Valentin, avec animations et shows de Chippendales. Après quoi on pourra se préparer aux deux suites du film, qui devaient être rapidement annoncées.


Renaud Baronian -   Le Parisien

 

 

Le monde de Christian

Le monde de Ana

Newsletter

Recevez la programmation du cinéma chaque lundi ainsi que des informations sur nos événements.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Cinéma Le Vagabond

3 Bis Bd de la république

10200 Bar sur Aube

Tél : 03.25.27.99.30


A partir du 18/10

A partir du 25/10

Avant Première

Mardi 24 nov. à 20h45 en 3D